3 mars 2024

Casaglione – Marine de tiuccia

La région formée por la voilée du Liamone et les montagnes qui domi­nent ou nord la vallée de la Gravona est oppelée lo Cinarca. Cette petite région enclavée, dont la capitale Sari d’Orcino se situe au-dessus de Cosaglione, est le berceou des sei­gneurs pisans de la Cinarca. Ceux-ci ont dominé le sud de l’île du XIIe ou XVIe siècle. C’est Cinorco, le fils d’Ugo Colonno venu s’installer dans la région, qui a été le premier aris­tocrate de lo lignée des Cinarchesi, qui, rebelles à Gênes, ont tenté de soustraire la Corse du sud à sa domi­nation.

Surmontée au sud par lo tour génoise de la pointe de Capigliolo qui s’effiloche dans la mer en petits îlots, la plage du Liamone surveillée en saison (le ressac y est mouve­menté) est encore assez sauvage. Bel écrin de la plage, lo plaine du Liamone découpée en petites par­celles était autrefois cultivée. Retournée à l’état naturel, elle s’étend désormais vierge d’urbani­sation. Le Conservotoire prévoit d’acquérir la zone comprise entre la plaine et la route, afin de modifier en l’aménageant l’accès pour l’ins­tant anarchique à la ploge. De l’autre côté de lo pointe, la marine de Tiuccia est l’une des sta­tions balnéoires du golfe de Liscia. Joliment couronnée por les ruines du château des comtes de Cinarca, à Capraia, elle s’agrémente de petites criques. Les nouveaux lotissements n’enlaidissent pas l’ensemble des belles maisons corses et des villas qui font le charme de Tiuccia.

Comme tous les villages perchés de la région fertile de la Cinarca, Casa­glione qui offre un beau panorama sur le golfe de Liscia est entouré d’une végétation abondante. Châ­taigniers, oliviets et chênes verts y croissent au milieu des pâtures. L’église paroissiale de Cosaglione, de style toman remanié, est ornée à l’intérieur d’une Crucifixion datant du XVIe siècle.

Mais la commune est surtout connue pour ses vestiges du néolithique. Près de Tiuccio, sur la colline du Monte Lazzo, un abri sous roche fai­sant office de sépulture regorgeait d’objets métalliques de l’âge du fer. Des cuvettes de broyage et de polis­sage découvertes non loin attestent d’une activité agricole. Le dolmen de Tremica, au-dessus de Cosaglione est accessible grâce à un sentier qui débute en face de l’église. Deux mouillages sont possibles sur lo côte nord de lo baie de Liscia, par 10 à 20 m d’eau, sur un fond her­beux. Le premier est situé devant le village de Tiuccia, à l’est de Punta Capigliolu (à 0,9 mille) olors que l’autre se tient plus ou sud, sur un petit môle.