18 mai 2024

Ersa – Marines De Barcoggio et de Tollare

Après la pointe de l’Agnello, la côte présente une superbe plage sa­bleuse : celle de la marine de Bar-caggio, minuscule port perdu dans une nature sauvage où se jette l’Acqua Tignese. En face, l’île de la Giroglia, pointe nord du cap Corse, est un rocher de serpentine verte sur lequel trônent une tour génoise et l’un des plus puissants phares de toute lo Méditerranée puisqu’il porte à 29 milles, soit 54 km. Construit de 1838 a 1848, il est l’œuvre de l’architecte Léonce Reynaud. Doré­navant automatisé, il est devenu le refuge de quelques animaux qui l’occupent en toute tranquillité. De Boticella, le homeau principal.

d’Ersa, on peut admirer la vallée de Granaggiolo qui aboutit à lo morine de Tollore, minuscule port de pêcheurs flonqué de l’inévitable tour génoise.

Exceptionnels en Corse, trois mou­lins à vent dont le moulin Mattéi, se situent de part et d’autre du col de la Serra (365 m). Ils profitent ici du vent qui ne manque pas de souffler ou niveou des cols. Plage Accessible par le sentier des douaniers qui naît o l’extrémité de la morine de Borcaggio, lo plage de sable de Calo couvre plus de 500 m de long. Promenade L’église Saint-André (homeau de Granaggiolo) peut se visiter, de même que l’église Sainte-Marie de Botticella qui conserve un tabernacle baroque italien en bois sculpté du XVIIe ou XVIIIe siècle, ainsi que deux tableaux dont une toile de l’école italienne représentant saint Etienne. Ascension vers le moulin Mattéi (30 mn a partir du col de la Serra où l’on peut laisser lo voiture) qui offre un panorama fabuleux de l’archipel toscan jusqu’à Soint-Florent en passant par l’îlot de la Giroglia, le port de Centuri et le Monte Cinto.

Plaisance
Mouillage possible à Tollore. Nautisme La plongée sous-marine peut se pratiquer outour de la Giraglio : dourades, rougets et pogeots seront sûrement au rendez-vous. Manifestations • Une régate, dite de « la Giraglio » se déroule durant les 10 premiers jours de juillet. Partant alternativement du Lovondou ou de San Remo, les concurrents mettent 2 à 3 jours pour rallier l’un ou l’autre de ces ports français et italien.