L'île Rousse

Fondé en 1758 par Pasquale Paoli, qui voulait ainsi concurrencer Calvi et Algojola tenus par les Génois, le port d’Isola Rossa est devenu le troi­sième port de Corse. Bâtie sur un plan orthogonal, la vieille ville est centrée autour de la place Pooli où se retrouvent, sous les plotones, les joueurs de boules et les consomma­teurs assis aux terrasses des cofés. La cathédrale, dont la façade baroque est en partie dissimulée par de magnifiques palmiers, domine lo place â l’ouest. Les rochers de granit rose de l’île de la Pietra, rougeoyants au soleil cou­chant, auraient donné son nom à l’Ile-Rousse aujourd’hui reliée à la Corse par une jetée. Dominés par le phare et par une tour en ruine, les ports de commerce, de pêche et de plaisance se nichent au creux de l’anse formée par cette presqu’île. Deux autres îles, Isola di u Brocciu et Isola Piana sont visibles depuis le phare, ainsi qu’un beau panorama sur la ville et sur le village de Mon-ticello. Autrefois débouché naturel de la riche Balagne, l’Ile-Rousse vit doré­navant grâce ou tourisme car ses vergers d’amandiers, de cédratiers, d’orangers, de figuiers et d’oliviers ne sont quasiment plus entretenus. Cependant les ruines de ces planta­tions en terrasses sont très belles, surtout au printemps quand les amandiers fleurissent (si un nou­veau feu n’est pas passé par là). Malgré sa création relativement récente, la ville est vivante et accueillante grâce à ses possages, son marché couvert très animé, ses squores et ses ruelles povées. Lo station balnéaire proprement dite s’étend à l’est de la ville, le long des plages de sable de la boie et au pied de Monficello. Plages On peut se prélasser sur 3 plages de sable, dont celle de la Vieille-Ville qui est surveillée l’été pour la boignade. Nature Trois aquariums géants, la « Grotte aux requins », présentent la reconstitution d’une grotte sous-marine où nagent nombre de poissons mystérieux ainsi que des requins. Permettant d’étudier le comportement de cette faune, le centre océanographique reproduit assez fidèlement leurs milieux naturels. Plaisance Les bateaux de plaisance ne peuvent accoster la face intérieure du mâle qu’en l’absence de navires à quai. Ils doivent en outre se tenir prêts à partir si l’un d’eux se présente. Le bassin des Pêcheurs qui se trouve au sud-ouest du quai, possède un quai ainsi qu’une cale de halage (profondeur : 1,5 m). L’ensemble du port est exposé oux vents forts de nord-est à sud-est ainsi qu’au mistral et au libeccio. Mouillage extérieur possible mais médiocre. « La passion en action », Balagne Sports.Tél.: 95.60.05.17. Location de bateaux â voile.

Promenade
A pied Montée jusqu’au phare de la Pietra pour jouir de la vue sur toute la baie et sur Monticello. Association « E Cime ». Tél. : 95.60.09.42. Randonnées pédestres. A vélo « La passion en action ». Tél.: 95.60.15.76. Location de VTT. En petit train touristique Visite du phare et des îles rousses, départ place Paoli. Tél.: 95.60.26.79-95.60.37.91. En moto -Antoniotti et fils: 95.60.02.62. – Paoli locations : 95.60.44.40. -Eurolocations: 95.60.32.38. En autobus Circuits touristiques du Cap Corse, du moquis, de Porto, d’Ajoccio, de Bomfacio et des vieux villages de Balagne : – autocars Guidicelli-Alex : 95.60.02.96. – autocars Bandini: 95.60.09.44. – autocars « Les Supers » : 95.60.01.56. – autocars Guidicelli, Lovatoggio : 95.61.70.53. – autocars Moriani: 95.65.00.47. En bateau Visite de la côte souvage, de l’Ile-Rousse à Girolata, ovec lo vedette Christophe Colomb. Tél. : 95.60.04.35. A dos d’âne Avec un guide interprète, visite guidée de la ville. Tél. : 95.60.04.35. Sports Squash-club. Tél. : 95.60.00.60. Mini-golf (L’Ile-Rousse et Monticello) golf du Reginu (6 trous rustiques). Tél.: 95.61.51.41. Club de porapente. Tél. : 95.60.37.30. Tennis-club affilié à la FFT. Tél.: 95.60.20.71. Loisirs Cinéma Le Fogata. Tél. : 95.60.23.00. Manifestations Foire du livre corse (juillet). Foire commerciale (septembre).

Laisser une réponse