23 avril 2024

Sisco

Une vallée très verdoyante bordée de 17 hameaux oboutit à la petite marine de Sisco et à ses deux plages de soble gris et grossier, au-dessus de laquelle on trouve le cou­vent de Sonto Catalino remarquable pour ses décors orientolisants et so tour fortifiée. Juché sur une grotte-crypte, il a longtemps abrité les reliques de soint Martin, rapportées par des marins reconnaissants res­capés d’un noufroge. Au Moyen Age, Sisco abrite de multiples ate­liers d’artisans : orfèvres, armuriers, drapiers y produisent les marchan­dises qui sont ensuite exportées vers l’Italie. A San Martino, le plus élevé des hameaux de Sisco, l’église Saint-Mortin conserve dorénovont les reliques de ce soint, à côté du reli­quaire de Soint-Jean-Chrysostome fabriqué dans l’un des nombreux ateliers d’orfèvrerie du cap, au Moyen Age. Visites guidées de juillet â septembre (mairie). La D 32 qui grimpe dans la montagne permet ensuite d’atteindre, après une marche de 15 mn, la chapelle San Michèle édifiée en 1030, dont le style est intermédiaire entre le roman primitif et le roman pisan. Le mouillage est possible par 3 à 4 m de fond (sableux) à 120 m du rivage, au sud-est de l’embouchure du ruisseau. Dons la marine, les petites embarcations sont protégées par deux courtes jetées. Des répara­tions peuvent être effectuées à Sisco (un chantier avec grue mobile y est disponible). L’hivernage est envisa­geable dans la marine.