18 mai 2024

Des voyageurs romantiques d'hier aux touristes italiens d'aujourd'hui

L’écrivain et inspecteur des Monuments historiques, Prosper Mérimée, a contribué à forger l’image romantique que conserve encore de nos jours le peuple corse dans l’imaginaire européen, quelque peu tempé­rée toutefois à la suite des explosions provo­quées par certains groupes indépendantistes depuis vingt ans. Les curistes de Baraci ont laissé la place aux adeptes des bains oie mer à la mitan de ce siècle, au grand étonnement des vieux pêcheurs qui flânaient dans les marines. L’alflux massif de touristes sur les routes et les plages des communes du sud de l’île ne présente pas toujours les mêmes effets. Si les environs de Porto-Vecchio se sont transformés peu à peu en gigantesque résidence de vacances bien équipée, la petite marine de Campomoro peine à gérer les milliers de vacanciers qui s’y serrent dans les campings. Les touristes italiens représentent une bonne partie des plaisanciers comme des Porto-Vecchiens d’adoption. On entend parler italien dans les calas aussi bien qu’à la terrasse des cafés de la cité. D’autre part, les amateurs de nudisme se répartissent sur la côte au gré de l’intimité et de la tranquillité qu’elle leur offre.