1 mars 2024

Appielto – Alata

Nichés au creux des montagnes qui forment un amphithéâtre autour d’Ajoccio, ces deux villages n’en possèdent pas moins tous les val­lons qui plongent vers le golfe de Lava et sa belle plage desservie par la D 181. De nombreux hameaux se partagent le territoire avec les lotis­sements dont les occupants sont Ajocciens ou vacanciers. Apietto, composé de trois hameaux s’étageont sur les pentes granitiques de la Punta Son Sisto, a été le siège des comtes de la Cinotca dont le château est en ruine. A partir du vil­lage, quelques sentiers permettent de partir à l’ascension difficile du rocher Gozzi d’où lo vue sur le golfe d’Ajaccio est unique. Ce mont, dont les couleurs variant du rouge au pourpre s’imposent comme toile de fond à lo ville d’Ajaccio, a servi de motif d’inspiration à de nombreux artistes. Au pied de la Punta Pozzo di Borgo (cousins des Buonaparte) se trouve Les Milelli, résidence de campagne de la famille Bonaparte dans laquelle Lefizia, la mère de Napo­léon, s’est réfugiée en 1 793 pour échapper aux Paolistes. Cette pro­priété, sise à Alata, accueille doré­navant un musée des Arts et Tradi­tions populaires. Le châteou de la Punta, demeure des Pozzo di Borgo, a été construit avec les pierres numérotées du pavillon Bullant des Tuileries, entre 1886 et 1891. Il est dû oux fils et petit-fils de Carlo Andréa Pozzo di Borgo, l’adversaire de Napoléon, conseiller du tsar de Russie et né en 1 764 à Alata. Détruit par un incen­die, le château n’est malheureuse­ment pas ouvert à la visite.