1 mars 2024

Linguizzetta, Canale di Verde, Marine de Bravonne

Insensiblement, la largeur de la plaine littorale s’amenuise : les deux villages en belvédère de Lin­guizzetta et de Conole-di-Verde la dominent. Sur la commune de Lin­guizzetta, la longue plage est bor­dée de plusieurs camps de natu­ristes. Réduite à simple un cordon littoral, la plaine évolue en piémont vers l’ouest. La D 16 monte en locets jusqu’à Linguizzetta puis à Canale-di-Verde. Des petites routes agrestes rejoignent la N 198, au-delà de laquelle le court espace bor­dant la plage est occupé par des camps de vacances. Dominé comme Linguizzetta par le Mont Sant’Appiano, Canole-di-verde s’allonge sur le versant nord de celui-ci. On descend vers lo mer par lo D 42, puis par la D17. Arrivé en plaine, on peut rejoindre le barrage de Péri où il est possible de se bai­gner. A l’embouchure de lo rivière d’Allistro, lo plage que surplombe la tour d’Allistro, est moins fréquentée.